EL01
EL02 BUTcontact BUTlien BUTmentions
EL03
TITREmenu01
 
> Vision
> Atouts
> Réseaux
 
intercalaire01
TITREmenu02
 
 
intercalaire01_
TITREmenu03
 
> Profils
> Ambiance
> Interventions
> Evolution
> Offres
> Déposer une candidature
 
intercalaire01__
TITREmenu04
12 Mars 2018
12 Mars 2018
01 Mars 2018
13 Février 2018
01 Février 2018
20 Décembre 2017

 
01 Février 2018
Le management 3.0 peut encore s’améliorer…
 

 

Du taylorisme avec son management très directif au management Agile, très collaboratif, les dirigeants ont dû s’adapter afin de continuer de fédérer tous les acteurs autour des projets de l’entreprise, dans un monde dont l’évolution chaotique s’accélère. Les entreprises doivent rester performantes sur des marchés devenus très concurrentiels, à saturation, et en attente permanente d’innovation. 

Le nouveau rôle des managers consiste désormais à fédérer en permanence l’ensemble des énergies et des compétences de chacun pour améliorer la performance du collectif.

Parallèlement, nos collaborateurs aspirent désormais à un certain mieux-être et à une certaine autonomie au sein de nos organisations, afin d’exprimer toutes leurs capacités créatives et d’innovation.

Tout l’art est de savoir désormais « animer » plutôt qu’encadrer, tout en ajoutant la touche d’originalité qui suscitera l’enthousiasme et facilitera la mise en action des différents acteurs avec plus d’autonomie, chacun à son niveau.

Pour cela, il est indispensable que chacun comprenne le Sens, le Cap vers lequel tend l’organisation, ainsi que la Mission qu’elle s’est attribuée, afin de pouvoir en décliner à tous niveaux les plans d’actions adaptés aux objectifs poursuivis. Tous les acteurs de l’entreprise sont donc alors à même d’apporter leur valeur ajoutée pour contribuer à aller « dans le bon sens ».

Le management 3.0, collaboratif et gagnant-gagnant, respectueux de tous, visait prioritairement la satisfaction du client au travers de processus transverses internes d’écoute et de créativité. Il nous faut maintenant passer à une phase d’innovation sociale disruptive qui libèrera encore davantage la créativité et les initiatives en se débarassant des tensions sociales et des pensées parasites. Certains parlent d’harmocratie…

Cette philosophie de gouvernance permet de construire un cadre de travail propice au bien-être des collaborateurs, à leur autonomie et à leur expression créatrice, pour rendre les organisations intuitives et éclairées, aptes à respecter les 7 principes suivants pour le plus grand bien de tous :

- Libérer les pensées parasites

- Faciliter la créativité

- Construire une organisation intuitive

- Promouvoir l'harmonisation continue

- Expérimenter la confiance

- Auto-valoriser les équipes

- Développer les appétences collaboratives 

Entendons-nous bien, cependant : entreprise dite « libérée » et équipes autonomes ne signifient pas pour autant que chacun se retrouve libre de toute initiative. Les entreprises n’ont jamais eu autant besoin de Sens et de cadre qu’en cette période où, justement, les organisations demandent plus de responsabilisation au niveau individuel. Chacun, à son niveau, doit avoir l’assurance qu’il aille dans le « bon sens » pour le collectif et pas seulement avec tout son bon sens ! 

Le fonctionnement économique de notre Monde se transforme et se complexifie plus vite que nos organisations. Aucun mode d’emploi n’existe pour s’y adapter, mais la solution réside dans toujours plus d’Agilité, de créativité et d’anticipation productive… à la seule condition d’assurer le niveau de bien-être au travail qui saura entretenir l’enthousiasme individuel pour le plus grand bien du collectif.